gck,buggy,hydrogene,dakar

GCK Motorsport se prépare pour l'ère écologique du Dakar avec la technologie hydrogène

GCK Motorsport, la structure de Guerlain Chicherit (pilote WRX), s'oriente principalement vers les énergies vertes. Si le WRX se veut électrique, Guerlain participe à ce championnat, le rallye-raid se dirige vers la technologie hydrogène en 2024. Technologie prônée par ASO sur le Dakar.

Le projet de GCK Motorsport se développe avec la mise en chantier du buggy GCK e-Blast 1. Basé sur le châssis du Peugeot 3008 (2 voitures ex Easy Rally), le e-Blast 1 fera ses débuts au prochain Dakar. Dans un premier temps avec une version propulseur électrique, couplé à un système de batteries offrant au total 340 ch afin de développer le châssis.

La partie hydrogène arrivera en janvier 2022 afin de courir le Dakar 2023 et être fin prêt en 2024.

Guerlain nous parle de son projet :

"J'ai travaillé à réunir mes passions pour le sport automobile et la technologie avec ma vision d'un avenir durable. Vivre dans les Alpes est un rappel quotidien des étapes que nous devons franchir pour développer une technologie de pointe et utiliser nos projets en sport automobile comme une plateforme pour mener vers une transformation durable.

Je suis ravi d’avoir réuni des spécialistes avant-gardistes dans leur domaine pour produire des travaux novateurs qui feront la différence. J'ai hâte de voir notre première phase se concrétiser dans une course qui compte tant pour moi, le Dakar."

© 2020 by Open WorldWide

Tous droits réservés/Todos los derechos reservados

facebook,rallyeraidpassion.com