extreme-e,odyssey 21,rallyeraidpassion.com

Construction du châssis de la Xtrem E chez Spark Technology

Extrem E, chassis,rallye raid,electrique

Déjà des engagés en  Extreme E

Quelques jours après la présentation du SUV Odyssey 21, qui sera le véhicule engagé pour la première saison de l'Extreme E, 3 équipes ont déjà manifesté leur intérêt auprès des dirigeants du Championnat, toutes issues de la Formule E.

La première est ABT Sportsline, engagée via Audi en Formule E, et dont le PDG Hans-Jurgen Abt se félicite de cette décision : "Tout le monde chez ABT Sportsline aime la compétition, l'innovation, la mobilité électrique, ainsi que la possibilité de repousser les limites dans le monde du sport automobile et ailleurs. C'est pour cela qu'on était l'une des premières équipes à rejoindre la Formule E en 2013, et pour cela qu'on a choisi de devenir membres de la famille Extreme E aussi tôt. Nous croyons en ce concept, tant dans ses idées pour la course que dans son potentiel marketing."

Le second est Venturi  : "Je suis un vrai aventurier et par conséquent, j’ai toujours eu la passion d’explorer les régions parmi les plus reculées du monde", a expliqué Gildo Pastor, PDG de Venturi. "Le partenariat avec Extreme E représente une nouvelle opportunité de montrer la capacité des véhicules électriques dans les environnements les plus extrêmes. Nous sommes très fiers de nous joindre à ce concept novateur."

la troisième équipe est HWA. L'équipe allemande s'est engagée en Formule E cette année et y restera l'an prochain pour s'occuper du fonctionnement de l'équipe Mercedes. Son PDG, Ulrich Fritz, s'est aussi exprimé : "Nous avons hâte que l'Extreme E commence. C'est une plus grande aventure pour nous que lorsque nous avons rejoint la Formule E l'an dernier. Cependant, je suis confiant que nous puissions démontrer de nouveau notre expertise complète en sport auto dans les conditions extrêmes que nous rencontrerons dans cette nouvelle discipline. Nous sommes impressionnés par le concept et par les personnes derrière la série, nous les avons connues en Formule E et nous avons très bien travaillé ensemble. Le projet Extreme E est une grande opportunité, pour nous chez HWA, pour le passage technologique vers les mobilités électriques, et pour une approche plus consciente de l'environnement et de ses ressources épuisables."

Reste à savoir si les équipes affiliées à un constructeur, et notamment Abt, décideront d'utiliser l'Odyssey 21 dans sa forme d'origine, où si les marques Audi et Mercedes en profiteront pour promouvoir l'un ou l'autre de leurs SUV. En effet, l'Odyssey 21 est personnalisable sur certaines parties de la carrosserie, afin d'attirer les marques, et les deux concernées pourraient respectivement vouloir promouvoir l'e-tron et l'EQC

Emmanuel Touzot/Insideevs

La présentation de l'Extreme E - Spark et Williams l'ont conçu !

Quelques jours après avoir dévoilé son logo, Extreme E a présenté le SUV qui prendra part aux débuts de la discipline, en 2021. Pour rendre hommage à la fois à la date de lancement du Championnat, mais aussi à l'aspect aventurier d'Extreme E, la machine a été baptisée Odyssey 21. Dévoilé dans le cadre du Festival of Speed de Goodwood par Gil de Ferran, président de la discipline, et Alejandro Agag, fondateur et partenaire, il n'est qu'une base de départ pour les constructeurs qui voudraient s'engager.

L'Odyssey 21 a été développé par Spark Racing Technology, déjà constructeur des châssis de Formule E, et Williams Advanced Engineering, qui se chargera de fournir les batteries. Le look présenté ce jour n'est que provisoire, car les constructeurs intéressés par la discipline auront la possibilité de changer des pièces de carrosserie, à savoir le capot moteur, les pare-chocs avant et arrière, les jupes latérales ainsi que la signature lumineuse, pour que le SUV ressemble à leur modèle de route. Les constructeurs auront aussi le droit de développer certaines pièces du moteur, mais des équipes qui ne sont pas des marques auront le droit d'utiliser la version de base de l'Odyssey 21.

Malgré ses apparences de buggy, le e-SUV affiche une puissance de 558 chevaux pour un poids de 1650 kilos. Il sera capable d'abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, et le directeur technique de Spark Racing Technology, Théophile Gouzin, explique que le niveau de performance de l'Odyssey 21 surpassera "la puissance et le couple des voitures de WRC".

© 2019 by Open WorldWide - Tous droits réservés/todos los derechos reservados

Tout sur le Rallye raid
Photo Mag Merzouga.jpg