Prologue

Aksu (Xinjiang/Chine)/AKSU > AKSU : 115 km/Liaison : 40 km/SS : 35 km

Liaison : 40 km

LAVIEILLE ET MONLEÓN PREMIERS LEADERS

Après deux jours de vérifications administratives et techniques, suivis d’un passage sur le podium de départ, les 126 véhicules engagés au Taklimakan Rally 2019 ont effectué leurs premiers tours de roues aujourd’hui au cours d’une super spéciale tracée en boucle autour d’Aksu. Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) chez les autos, et Armand Monleón (KTM) chez les motos ont décroché le scratch et ouvriront la route lors de l’étape 1.

  • Cette première mise en jambes, longue de 115 kilomètres, ne comportait que 35 kilomètres de secteur chronométré, divisé en deux sections. Ces deux spéciales, très courtes, étaient surtout l’occasion pour les concurrents de prendre en main leurs machines dans des portions variées, composées de pistes sablonneuses ou caillouteuses, parfois tracées dans des oueds.

 

  • Le Taklimakan Rally 2019 commence sous les meilleurs auspices pour l’équipage Lavieille/Garcin (BAIC) . Le duo français remporte cette spéciale. « Notre objectif était d’attaquer pour tester nos nouveaux pneus. Nous avons pris beaucoup de plaisir. Le feeling avec notre voiture est très bon. » a déclaré Christian Lavieille (BAIC). L’équipage vainqueur l’an dernier Han Wei/Liao Min (Geely) termine deuxième et se montre optimiste pour la suite du rallye. « Je suis convaincu que notre voiture est très bonne. Nous allons donner notre maximum et surtout profiter. » assure le pilote chinois. Le podium du jour est complété par un autre véhicule BAIC emmené par Wang Hai/Li Pengcheng, devant ses coéquipiers Liu Yangui/Sha He, quatrième. L’équipage Ma Hailong/Tian Zhen (Toyota) complète le Top 5.

 

  • Du côté des deux roues, Armand Monleón (KTM) s’adjuge la victoire. « Je me suis senti bien sur la moto. J’attendais impatiemment de pouvoir commencer le rallye. Chaque année, la concurrence s’améliore et je dois rester attentif. » a tempéré le pilote espagnol, triple tenant du titre. Son coéquipier Zhang Min (KTM) termine deuxième devant le chinois Yakena (KTM). Fang Mingji (KTM) et Zhou Tian (Yamaha), tous les deux anciens vainqueurs du Taklimakan Rally, se placent aux avant-postes et terminent respectivement quatrième et cinquième.

  • Demain, mardi 21 mai, les concurrents effectueront une nouvelle boucle de 325,08 kilomètres autour d’Aksu pour la première étape du Taklimakan Rally 2019. Le secteur chronométré de 144,23 kilomètres s’annonce comme un gros morceau tracé sur des terrains très variés.

Classement provisoire auto/Classement général

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 26’24’’

2. Han Wei (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 29’’

3. Wang Hai (CHN) / Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 35’’

4. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 40’’

5. Ma Hailong (CHN) / Tian Zhen (CHN), Toyota, + 2’01’’

 

Classement provisoire moto/Classement général

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 30’14’’

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 2’26’’

3. Yakena (CHN), KTM, + 5’04’’

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 5’18’’

5. Zhou Tian (CHN), Yamaha, + 5’41’’

Stage 1

AKSU > AKSU : 325,08 km/Liaison : 124,46 km/SS : 144,23 km/Liaison : 56,39 km

LAVIEILLE ET MONLEÓN CONFIRMENT !

Les concurrents du Taklimakan Rally 2019 sont véritablement entrés dans le vif du sujet​​​​​​ lors de cette première étape, longue de 325,08 kilomètres, tracée en boucle autour d'Aksu. Au terme d'une spéciale très variée, Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) en autos et Armand Monleón (KTM) en motos, déjà vainqueurs hier, inscrivent une nouvelle fois leurs noms en haut de la feuille des temps.

  • La diversité des pistes rencontrées aujourd’hui a été saluée par l'ensemble des concurrents. La province du Xinjiang offre une palette incroyable de terrains, et cette courte spéciale de 144,23 km tracée par les équipes de reconnaissance en a fait la parfaite démonstration : oueds sablonneux ou caillouteux, pistes tracées dans des canyons et des steppes vertes, hors piste avec navigation au cap,…

 

  • Après leur belle victoire d’hier, Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont été une fois encore les plus rapides du jour. « La spéciale était superbe. Nous avions parfois le sentiment de rouler dans les alpages ou dans les steppes vertes de Mongolie. Jean-Pierre a fait du très bon travail. » a déclaré le pilote français. Les voitures BAIC, préparées par la structure Overdrive Racing, sont décidément très en forme depuis le début du rallye puisque le duo français devance ses équipiers chinois Yangui Liu / He Sha (BAIC) de 35’’. L'équipage Han Wei / Liao Min (Geely)s’accroche à la troisième place et reste confiant pour la suite du rallye. Wang Hai / Li Pengcheng (BAIC) et Wang Xiang / Yang TAO (Toyota) complètent le top 5. Au classement général, bien qu’ayant remportés les deux premières spéciales, Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) pointent à la deuxième place après que la direction de course a décidé d’infliger une pénalité de deux minutes au duo français pour un retard au pointage lors de la spéciale d’hier. Le duo Yangui Liu / He Sha (BAIC) est donc en tête du Taklimakan Rally 2019, devant l’équipage français et le buggy jaune SMG de Han Wei / Liao Min (Geely).

 

  • Dans la catégorie motos, Armand Monleón (KTM) a attaqué fort et creuse déjà un écart conséquent sur ses concurrents directs au terme de la première étape. « J’ai pris la décision de rouler vite pour me remettre dans le bain. Je me sens bien et j’attends avec impatience les étapes de dunes. » a affirmé le pilote espagnol. Avec 35,18’’ d’avance sur Yakenan et Zhang Min, respectivement deuxième et troisième, le tenant du titre possède déjà une avance confortable au classement général.

  • Demain, mercredi 22 mai, la caravane du Taklimakan Rally 2019 prend la direction du Sud de la province du Xinjiang. De Aksu à Makit, l’étape prévue de 589,76 kilomètres proposera un secteur sélectif de 216,81 kilomètres sur des pistes tracées dans des canyons et des oueds, avant une étape 100% dunes jeudi.

AUTO

Classement provisoire autos Etape 1

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 1h51'58''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 35’’

3. Han Wei (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 3'13''

4. Wang Hai (CHN) / Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 4'01’’

5. Wang Xiang (CHN) / Yang Tao (CHN), Toyota, + 5’19’’

Classement général provisoire autos après étape 1

1. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, 2h19'37''

2. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, + 46''

3. Han Wei (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 2'27’’

4. Wang Hai (CHN) / Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 3'21''

5. Wang Xiang (CHN) / Yang Tao (CHN), Toyota, + 5’19’’

 

MOTO

Classement provisoire motos Etape 1

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 1H58’01’’

2. Yakena (CHN), KTM, + 20’15’’

3. Zhang Min (CHN), KTM, + 23'07''

4. Zhou Tian (CHN), KTM, + 28’10’’

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 29'29''

Classement général provisoire motos après étape 1

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 2h28'16''

2. Yakena (CHN), KTM, + 25'18’’

3. Zhang Min (CHN), KTM, + 25’32’’

4. Zhou Tian (CHN), Yamaha, + 34’00’’

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 37'38''

taklimakan rally,rallyeraidpassion.com

Stage 2

AKSU > MAKIT : 589,76 km/Liaison : 114,52 km/SS : 216,81 km

Liaison : 258,43 km

ZI YUNGANG SE DÉVOILE, MONLEÓN ENCHAINE !

Le Taklimakan Rally 2019 a quitté Aksu ce matin et pris la direction du Sud de la province du Xinjiang pour s’installer à Makit. L’équipage chinois Zi Yungang / Wang Zengrong (Geely) remporte l’étape du jour dans la catégorie autos, alors que Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) en profitent pour reprendre la tête du classement général. Rien ne semble perturber Armand Monleón (KTM) qui continue son sans-faute dans la catégorie motos.

  • Cette longue étape de 589,76 kilomètres emmenait les concurrents de Aksu, d’où le Taklimakan Rally 2019 s’est élancé, à Makit aux portes du désert du Taklamakan. Pas de dunes aujourd’hui, mais des pistes rapides et poussiéreuses qui ont compliqué la tâche des concurrents classés loin dans l’ordre de départ de ce matin.

 

  • Dans ces conditions, le buggy jaune de Zi Yungang et Wang Zengrong a réalisé une prestation remarquable, puisque, parti seulement treizième ce matin, il réussit malgré tout à décrocher le scratch. L’équipage chinois #102 devance le deux roues motrices du Team Century Racing emmené par Zhang Huijun / Peng Yibo, et Han Wei / Liao Min (Geely). Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) terminent quatrièmes, handicapés par un pare-brise cassé dès le kilomètre 25 à cause d’un impact avec un oiseau. Au classement général, le duo français reprend la tête, après l’avoir laissée à ses coéquipiers Yangui Liu / Sha He (BAIC) hier, désormais troisièmes après avoir perdu du temps aujourd’hui à cause d’une crevaison. La deuxième place du classement revient donc à Han Wei / Liao Min (Geely), à 5’’ seulement du duo français.

 

  • Armand Monleón (KTM) poursuit sa moisson en catégorie motos. Déjà vainqueur des deux étapes tracées autour d’Aksu, le pilote espagnol s’est de nouveau adjugé la victoire à Makit. « La spéciale était très rapide. Mon souhait était de ne pas prendre de risques inutiles, et ne pas faire d’erreurs. L’étape de demain sera totalement différente, mais je suis prêt pour ça ! » explique le triple tenant du titre. Son coéquipier Zhang Min (KTM) termine deuxième et en profite pour reprendre la deuxième place du classement général à Yakenan (KTM), quatrième aujourd’hui et désormais rétrogradé à la troisième marche du podium.

  • Demain, jeudi 23 mai, les concurrents du Taklimakan Rally 2019 vont poser pour la première fois leurs roues dans le désert du Taklamakan, lors d’ un secteur chronométré 100% dunes de 333,56 kilomètres. Les écarts au classement général, encore très faibles, devraient être plus conséquents à l’arrivée demain soir à Makit.

AUTO

Classement provisoire autos Etape 2

1. Zi Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, 2h24'16''

2. Zhang Huijun (CHN) /Peng Yibo (CHN), Century Racing, + 1'47''

3. Wei Han (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 1’54''

4. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, + 3'30''

5. Zhang Guoyu (CHN) / Liu Yuan (CHN), BAIC, + 3'51''

Classement général provisoire autos après étape 2

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 4h48'09''

2. Wei Han (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 5''

3. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 1'48''

4. Wang Hai (CHN) / Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 4’57''

5. Zhang Huijun (CHN) /Peng Yibo (CHN), Century Racing, + 5'41'

 

MOTO

Classement provisoire motos Etape 2

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 2H28’53’’

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 14'43''

3. Zhou Tian (CHN), Yamaha, + 25’48’’

4. Yakenan (CHN), KTM, + 27’05’’

5. Fang Mingji (CHN), KTM, + 29'41''

Classement général provisoire motos après étape 2

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 4h56'49''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 40'15''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 52'23’’

4. Zhou Tian (CHN), Yamaha, + 59'49’’

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 1h08'24''

taklimakan rally,stage,rallyeraidpassion.com

Stage 3

MAKIT > MAKIT : 447,77 km/Liaison : 87,14 km/SS : 333,55 km/Liaison : 27,08 km

LE DÉSERT DU TAKLAMAKAN A ÉTÉ IMPITOYABLE !

Les concurrents du Taklimakan Rally 2019 sont entrés pour la première fois dans le désert du Taklamakan lors de cette troisième étape. Au terme d’une spéciale longue et éprouvante, l’équipage chinois Yangui Liu / Sha He (BAIC) prend la tête du classement général après sa victoire. Armand Monleón (KTM) continue son cavalier seul chez les motos. La quatrième étape est annulée puisque de nombreux concurrents n’ont toujours pas rejoint le bivouac de Makit.

  • La troisième étape du Taklimakan Rally 2019 était annoncée par les organisateurs comme l’une des plus difficiles de cette édition. En effet, tracée en boucle autour de Makit, le secteur chronométré du jour de 333,55 kilomètres, comportait plus de 100 kilomètres dans les dunes du Taklamakan. Le sable très mou, les zones de fesh-fesh, et les nombreux secteurs cassants ont compliqué la progression des concurrents.

 

  • Yangui Liu / Sha He (BAIC) réalisent la très bonne opération du jour en s’adjugeant le scratch. « L’étape était très difficile. Nous nous en sommes très bien sortis, sans avoir besoin de sortir les pelles » a déclaré le vainqueur du jour et nouveau leader du classement général, toujours très à l’aise dans le sable. L’étape a par contre été fatale à de nombreux favoris qui ont presque tiré une croix sur la victoire finale au soir de l’étape 3. À commencer par l’équipage Han Wei / Liao Min (Geely) qui concède près d’1h30 aux vainqueurs du jour. Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont souffert mais réussissent cependant à accrocher la deuxième place à 5’52’’de leurs coéquipiers, et occupent désormais la même place au général. « Ce fut une étape très exigeante. Il a fallu dégonfler plusieurs fois. Nous avons fait de longues portions en première pour franchir les cordons de dunes. » Les buggys deux roues motrices n’ont pas été à la fête sur un terrain loin d’être adapté aux qualités de leurs véhicules. Les premiers d’entre eux, Xu Aili et Wen Zhigang (Geely)complètent le podium, à plus de 40 minutes de la tête.

 

  • L’étape 3 du Taklimakan Rally 2019 s’est révélée encore plus sélective chez les deux roues, puisque seulement neuf motos ont réussi à terminer la spéciale. Armand Monleón (KTM) devance son coéquipier Zhang Min (KTM) de plus de 1h30. « L’objectif était de rentrer au bivouac. J’ai dû m’arrêter plusieurs fois pour faire refroidir ma moto. Je m’adapte aux conditions. » a détaillé le pilote espagnol. La troisième place revient à Yakenan qui termine à 2h39’ du vainqueur. Au classement général, Armand Monleón (KTM) consolide son avance sur son coéquipier Zhang Min (KTM). La belle performance du jour revient à Ma Binwen (Polaris), cinquième et premier quad de l’étape.

 

  • Alors qu’une trentaine de voitures et une dizaine de motos étaient encore dans la spéciale, la direction de course a pris la décision d’annuler l’étape 4 prévue demain. Les concurrents profiteront donc d’une journée de repos supplémentaire pour se ressourcer et remettre en état leurs véhicules à Makit, avant de reprendre la route le dimanche 26 mai, pour rejoindre Hotan au cours de l’étape 5, longue de 548,19 km, dont 324,58 km en secteur sélectif.

 

AUTOS

Classement provisoire autos Etape 3

1. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, 6h09'43''

2. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, + 5'52''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 40'51''

4. Zhang Lei (CHN) / Xiang Liang (CHN), Toyota, + 57'33''

5. Han Jianqiang (CHN) /Chen Qingkai (CHN), Geely, + 1h09'16''

Classement général provisoire autos après étape 3

1. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, 10h59'40''

2. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, +4'04''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 1h04'47''

4. Zhang Guoyu (CHN) / Liu Yuan (CHN), BAIC, +1h26'03''

5. Han Wei (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 1h28'35''

 

MOTOS

Classement provisoire motos Etape 3

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 7h04'39"

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 1h36'12''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 2h39'11''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, +2h48'00''

5. Ma Binwen (CHN), Polaris, +3h38'59''

Classement général provisoire motos après étape 3

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 12h01'10''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 2h17'12''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 3h20'52''

Stage 4

Annulée !
Alors qu’une trentaine de voitures et une dizaine de motos étaient encore dans la spéciale 3, la direction de course a pris la décision d’annuler l’étape 4. Les concurrents profiteront donc d’une journée de repos supplémentaire à Makit, avant de reprendre la route le dimanche 26 mai, pour rejoindre Hotan au cours de l’étape 5, longue de 548,19 km, dont 324,58 km en secteur sélectif.

Stage 5

MAKIT > HOTAN : 548,19 km/Liaison : 87,14 km/SS : 324,58 km/Liaison : 136,47 km

LAVIEILLE ET MONLEÓN EN FORME APRÈS LA JOURNÉE DE REPOS !

Après deux jours sans étapes, le Taklimakan Rally 2019 a repris son cours ce dimanche. Les concurrents ont rejoint Hotan au Sud de la province du Xinjiang au terme d’une étape de 548,19 kilomètres. Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) sont les nouveaux leaders du classement général après avoir signé le meilleur temps du jour. Armand Monleón (KTM) reste intouchable chez les deux roues.

  • Après une étape 3 chaotique, les concurrents ont profité de l’annulation de l’étape 4, puis de la journée de repos à Makit, pour remettre en état leurs véhicules, alors que certains s’attelaient encore à sortir des dunes du désert du Taklamakan. 92 autos/camions et 21 motos/quads se sont finalement présentés au départ ce matin. L’étape 5 emmenait les concurrents de Makit à Hotan sur un secteur sélectif de 324,58 kilomètres dans des pistes très rapides, tracées dans les dunes dans sa première partie, puis dans la végétation.

 

  • Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) remportent un nouveau scratch dans la catégorie autos, le troisième depuis le départ du Taklimakan Rally 2019. Le duo français en profite pour reprendre la tête du classement général à ses coéquipiers Yangui Liu / He Sha (BAIC), deuxièmes aujourd’hui. « C’était une belle spéciale, très rapide ! Nous sommes partis deuxièmes ce matin, mais nous avons ouvert la route après 40 kilomètres. Il semblerait que Yangui Liu / Ha She ne soient pas très à l’aise dans ce rôle, et préfèrent nous laisser faire le job. » a déclaré à l’arrivée Christian Lavieille. Le premier buggy deux roues motrices emmené par Xu Aili / Wen Zhigang (Geely) complète le podium. Après avoir perdu beaucoup de temps lors de l’étape 3, Han Wei / Liao Min (Geely) ne réalisent que le onzième temps, victimes d’ennuis mécaniques à répétition.

 

  • Armand Monleón (KTM) ne laisse aucune chance à ses concurrents. Le pilote espagnol remporte l’étape du jour avec 18’06’’ d’avance sur son coéquipier Zhang Min (KTM) et 38’02’’sur Yakenan (KTM). « J’ai pris beaucoup de plaisir dans cette spéciale. Certaines portions étaient très rapides, et je devais rester concentré pour ne pas faire d’erreur » a détaillé le pilote #1. Au classement général, Armand Monleón (KTM) consolide sa position de leader devant Zhang Min (KTM) et Yakenan (KTM).

  • Demain, lundi 27 mai, les concurrents du Taklimakan Rally effectueront une boucle autour de Hotan pour la sixième étape, lors d’un secteur sélectif de 404,27 kilomètres, le plus long de cette édition 2019.

AUTOS

Classement provisoire autos Etape 5

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean Pierre Garcin (FRA), BAIC, 3h29'55''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 5'49''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 8'29''

4. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 13'26''

5. Zhang Lei (CHN) / Xiang Liang (CHN), Toyota, + 14'08''

Classement général provisoire autos après étape 5

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 14h33'39''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 1'45''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 1h09'12''

4. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 1h53'12''

5. Zhang Guoyu (CHN) / Liu Yuan (CHN), BAIC, 1h57'07

 

MOTOS

Classement provisoire motos Etape 5

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 4h13'04"

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 18'06''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 38'02''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, +45'06''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 1h07'07''

Classement général provisoire motos après étape 5

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 16h14'32''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 1h53'39''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 4h09'42''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 4h59'18''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 6h20'30''

PHOTOS : HUZI / SONG YONGCHUAN

Stage 6

HOTAN > HOTAN : 748,07 km/Liaison : 136,4 km/SS : 404,27 km/Liaison : 207,4 km

CHRISTIAN LAVIEILLE ET JEAN-PIERRE GARCIN (BAIC) CONTINUENT SUR LEUR LANCÉE !

À la veille de la seconde journée de repos, les concurrents du Taklimakan Rally 2019 ont effectué une boucle de 748,07 kilomètres autour de Hotan. Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont mené la spéciale de bout en bout, s’adjugeant un nouveau succès chez les autos. Cette sixième étape a en revanche été annulée dans la catégorie motos pour des raisons de sécurité.

  • La spéciale du jour de 404,27 kilomètres constituait le secteur sélectif le plus long du Taklimakan Rally 2019. Une nouvelle fois, les concurrents ont pu profiter de l’immense variété de terrains de la province du Xinjiang : des pistes sablonneuses dans la végétation, des portions hors-pistes, une quarantaine de kilomètres de franchissements de dunes, avant de terminer par des pistes rapides faisant la part belle au pilotage.

 

  • Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) sont partis pieds au plancher ce matin avec l’objectif de creuser l’écart sur leurs principaux rivaux. Même s’ils ont dû ouvrir le route toute la journée, le duo français a réalisé un sans-faute. « Cela n’a pas été simple d’ouvrir dans les dunes, et difficile de trouver la bonne voie. L’avantage est que nous nous faisons notre propre trace, sans se laisser guidern’importe où. Nous avons maintenant un très léger matelas d’avance qui pourra nous servir pour la suite. » a expliqué Christian Lavieille. L’opération est en effet excellente pour les leaders de la course autos, vainqueurs de l’étape du jour, et devançant désormais leurs coéquipiers Yangui Liu / Sha He (BAIC), sixièmes aujourd’hui, de 17’57’’ au classement général. La deuxième place du jour revient à Han Wei / Liao Min (Geely) à seulement 5’’ du duo français. Le buggy jaune de Xu Aili / Wen Zhigang (Geely), toujours très constant depuis le début du Taklimakan Rally 2019, termine troisième et occupe la même place au classement général à 1h11’32’’ des leaders. « Je me sens très bien dans cette voiture ! J’ai pris beaucoup de plaisir à piloter aujourd’hui. Cette spéciale était très complète. » a détaillé le pilote chinois #135.

 

  • La direction de course a pris la décision d’annuler l’étape pour les motos. Les fortes températures qui sévissent actuellement dans la province du Xinjiang, ainsi que la fatigue accumulée par l’ensemble des concurrents lors des dernières étapes, ont conduit l’organisation à annuler la spéciale du jour. Armand Monleón (KTM) reste donc solidement leader du Taklimakan Rally 2019, avec 1h53’39’’ d’avance sur son coéquipier Zhang Min (KTM) et 4h09’42’’ sur Yakenan (KTM).

  • Demain, mardi 28 mai, les concurrents profiteront d’une deuxième journée de repos à Hotan, avant de se lancer dans les trois dernières étapes du Taklimakan Rally 2019. L’arrivée sera jugée le vendredi 31 mai à Hotan.

AUTOS

Classement provisoire Etape 6

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 5h14'45''

2. Han Wei (CHN) / Liao Min (CHN), Geely, + 5''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 2'20''

4. Qi Dongliang (CHN) / Liu Jifeng (CHN), Geely, + 6'43''

5. Wang Hai (CHN) /Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 11'30''

Classement général provisoire après étape 6

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 19h48'24''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 17'57''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 1h11'32''

4. Zhang Ming (CHN) /Qin Xu (CHN), Geely, +2h30'49''

5. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 2h37'54''

 

 

MOTOS

Classement général provisoire motos après étape 6

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 16h14'32''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 1h53'39''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 4h09'42''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 4h59'18''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 6h20'30''

Stage 7

HOTAN > KERIYA : 548,19 km/Liaison : 222,55 km/SS : 288,92 km/Liaison : 114,33 km

LAVIEILLE ET MONLEÓN INTOUCHABLES !

Au lendemain de la deuxième journée de repos du Taklimakan Rally 2019, les 85 autos/camions et 21 motos/quads encore en course ont rejoint Keriya au terme d’une étape longue de 548,19 kilomètres. Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont été encore une fois les plus rapides sur quatre roues. Armand Monleón (KTM) continue son sans-faute chez les motos, alors que deux étapes restent encore à disputer.

  • C’est une étape particulièrement compliquée qui attendait les concurrents du Taklimakan Rally 2019 au départ ce matin à Hotan. Même si la spéciale du jour était longue, 288,92 kilomètres, elle a surtout été rendue difficile par les nombreuses pistes sablonneuses parallèles, et parfois peu visibles, qui jalonnaient le parcours du jour. De nombreux concurrents ont ainsi perdu de précieuses minutes à trouver la bonne trace.

 

  • Dans la catégorie autos, le duel est toujours aussi serré entre Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) et Liu Yangui / Sha He (BAIC) mais tourne une nouvelle fois à l’avantage du duo français qui devance ses coéquipiers de 51’’ seulement. « Globalement, notre journée s’est bien passée. Nous avons fait un demi-tour, probablement comme tout le monde ! Jean-Pierre a fait du super travail. » a résumé Christian Lavieille à l’arrivée. Xu Ailli / Weng Zhigang (Geely) perdent plus de 45’ aujourd’hui et terminent treizièmes, suffisant malgré tout pour conserver leur troisième place au classement général. Le Top 5 du jour est complété par Wang Hai / Li Pengcheng (BAIC) et Zhang Min / Qin Xu (Geely). À deux jours de la fin du Taklimakan Rally 2019, Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) devancent désormais leurs coéquipiers Liu Yangui / Sha He (BAIC) de 18’48’’ au classement général.

 

  • Rien ne résiste à Armand Monleón (KTM) dans la catégorie motos. Le pilote espagnol reste invaincu dans le Taklimakan Rally 2019. « La navigation était très piégeuse. J’ai encore pris beaucoup de plaisir aujourd’hui. Le sable mouillé et porteur en fin de spéciale m’a permis d’attaquer. » a déclaré le triple tenant du titre, désormais bien parti pour accrocher une quatrième couronne à son palmarès. Zhang Min (KTM) termine deuxième et occupe la même place au général. La troisième place du jour revient à Fang Mingji (KTM). Yakenan (KTM), quatrième, reste solidement accroché à la dernière marche du podium.

  • Les concurrents du Taklimakan Rally se frotteront demain au dernier gros morceau de l’édition 2019. Cette avant-dernière étape de 388,35 kilomètres, dont 187,1 kilomètres en secteur sélectif, tracée autour de Keriya, devrait figer le classement général, alors que seulement 34,38 kilomètres resteront à parcourir vendredi pour définitivement refermer le Taklimakan Rally 2019.

AUTOS

Classement provisoire Etape 7

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 4h13'30''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 51''

3. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 3'53''

4. Wang Hai (CHN) /Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 6'36''

5. Zhang Ming (CHN) /Qin Xu (CHN), Geely, + 11'40''

Classement général provisoire après étape 7

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 24h01'54''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 18'48''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 1h57'43''

4. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 2h41'59''

5. Zhang Ming (CHN) /Qin Xu (CHN), Geely, +2h42'41''

 

 

MOTOS

Classement provisoire Etape 7

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 4h55'23"

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 30'28''

3. Fang Mingji (CHN), KTM, + 30'56''

4. Yakenan (CHN), KTM, + 31'30''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 38'07''

Classement général provisoire motos après étape 7

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 21h09'55''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 2h25'07''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 5h42'03''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 6h30'42''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 7h59'39''

Stage 8

KERIYA > KERIYA : 388,35 km/Liaison : 148,3 km/SS : 187,1 km/Liaison : 52,95 km

LIU YANGUI (BAIC) SE RAPPROCHE, MONLEÓN (KTM) PROCHE DU SACRE !

L’avant-dernière étape du Taklimakan Rally 2019, tracée en boucle autour de Keriya, offrait aux leaders une dernière opportunité de se départager sur les pistes de la province du Xinjiang. Huitième étape, et autant de succès pour Armand Monleón (KTM) dans la catégorie motos. Chez les autos, la victoire revient à Zi Yungang / Wang Zengrong (Geely). Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont perdu du temps suite la casse d’une courroie de transmission.

  • La huitième, et avant-dernière étape du Taklimakan Rally 2019, longue de 388,35 kilomètres, proposait 187,1 kilomètres de secteurs chronométrés. Les concurrents ont pu profiter d’une spéciale relativement technique, avec des traversées d’oueds et des franchissements de dunes, sur du sable porteur pour l’occasion suite aux pluies tombées récemment.

 

  • Bien qu’ils n’aient pas remportés l’étape 8, Liu Yangui / He Sha (BAIC) réalisent la bonne opération du jour. En terminant deuxième, l’équipage chinois profite des circonstances de course pour se rapprocher de la première place du classement général. En effet, partis premiers ce matin suite à leur victoire lors de l’étape d’hier, les leaders Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont, pour la première fois depuis le début du Taklimakan Rally 2019, connu un problème mécanique sur leur BJ40. « Nous avons cassé la courroie de transmission au kilomètre 120, et perdu évidemment un peu de temps à la changer. Tout va bien ! Il ne reste qu’une trentaine de kilomètres à faire demain. » relativise le pilote français qui concède plus de 15' dans cette mésaventure. Zi Yungang / Wang Zengrong (Geely) réalisent le meilleur temps et remportent à Keriya leur deuxième succès sur le Taklimakan Rally 2019. Leurs coéquipiers Liu Kun / Pan Hongyu (Geely), discrets jusqu’à présent, décrochent enfin un résultat probant en terminant troisièmes. À la veille de l’arrivée, la lutte s’annonce intense entre les deux équipages prétendants à la victoire finale, séparés par seulement 5’15’’.

 

  • Alors que le suspens reste entier dans la catégorie autos, Armand Monleón (KTM)file tout droit vers une quatrième couronne chez les motos. Le pilote espagnol remporte sa huitième victoire d’étape dans le Taklimakan Rally 2019. « C’était pour moi la plus belle étape du rallye, la plus technique mais aussi la plus sympa à piloter » a déclaré le tenant du titre avant d’ajouter « Même si la spéciale de demain est courte, beaucoup de choses peuvent encore se passer. Je dois rester concentré jusqu’à la ligne d’arrivée ». Nouveau doublé pour l’équipe KTM R2R puisque Zhang Min (KTM) termine deuxième à 25’09’’ du leader devant Yakenan (KTM) à 36’16’’.

  • Les concurrents s’engageront demain dans l’ultime étape du Taklimakan Rally 2019. Entre Keriya et Hotan, ils devront parcourir près de 400 kilomètres, avec seulement 34,38 kilomètres de secteurs chronométrés, au terme desquels les vainqueurs seront célébrés lors de la traditionnelle cérémonie de remise des prix.

AUTO

Classement provisoire Etape 8

1. Zi Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, 3h19'47''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 1'38''

3. Liu Kun (CHN) / Pan Hongyu (CHN), Geely, + 8'56''

4. Wang Hai (CHN) /Li Pengcheng (CHN), BAIC, + 11'17''

5. Qi Dongliang (CHN) / Liu Jifeng (CHN), BAIC, + 14'17''

Classement général provisoire après étape 8

1. Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (FRA), BAIC, 27h36'52''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 5'15''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 2h02'00''

4. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 2h26'48''

5. Zhang Ming (CHN) /Qin Xu (CHN), Geely, +2h45'34''

 

MOTO

Classement provisoire Etape 8

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 3h32'51"

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 25'09''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 36'16''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 38'21''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 58'32''

Classement général provisoire motos après étape 8

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 24h42'46''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 2h51'18''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 5h18'09''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 6h09'13''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 7h54'59''

Stage 9

KERIYA > HOTAN : 395,01 km/Liaison : 162,91 km/SS : 34,38 km/Liaison : 197,72 km

CHRISTIAN LAVIEILLE / JEAN-PIERRE GARCIN (BAIC) ET ARMAND MONLEÓN GRANDS VAINQUEURS DU TAKLIMAKAN RALLY 2019 !

La neuvième et dernière étape du Taklimakan Rally 2019 entre Keryia et Hotan n’a pas bouleversé le classement général. Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) chez les autos, et Armand Monleón (KTM) chez les motos, remportent le Taklimakan Rally 2019.

  • Le départ de la dernière spéciale du Taklimakan Rally a été donné dans un lieu unique. C’est en effet à près de 3400 mètres d’altitude, aux abords d’une chaine de montagnes reliant le Pakistan, la Chine et l’Inde que se sont élancés 68autos/camions et 13 motos/quads dans un secteur chronométré de 34,38 kilomètres. Sous la menace de leurs coéquipiers Liu Yangui / Shae He (BAIC) au général, Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin (BAIC) ont mis la pression de côté et concluent leur rallye en beauté en remportant une nouvelle victoire d’étape. Chez les motos, Armand Monleón (KTM) a été une nouvelle fois le plus rapide et réalise ainsi l’exploit de remporter tous les secteurs chronométrés du Taklimakan Rally 2019.

 

  • La paire Christian Lavieille / Jean-Pierre Garcin s’adjuge à Hotan son deuxième Taklimakan Rally après l’édition 2017, déjà remporté avec un BJ40. Très régulier depuis le départ à Aksu, le duo français remporte six des dix secteurs chronométrés du rallye, un sans-faute uniquement entaché par la casse d’une courroie de transmission la veille de l’arrivée. « Nous avons stressé hier, car même si notre marge paraissait conséquente, nous ne sommes jamais à l’abri d’un problème » a déclaré le désormais double vainqueur de la compétition, avant de célébrer sa victoire. « Nous sommes ravis, merci à BAIC pour leur confiance et à toute l’équipe technique d’Overdrive Racing. C’est l’édition la plus dure que j’ai faite, aussi bien en termes d’engagement physique que d’exigence de pilotages. Le terrain de jeu est exceptionnel. Le road-book n’a rien à envier aux autres rallyes auxquels je peux participer ». Yangui Liu / Sha He (BAIC) terminent deuxièmes après avoir espéré renverser la vapeur aujourd’hui. Performant, le duo chinois décroche une victoire d’étape, celle du désert du Taklamakan, l’une des plus difficiles de cette édition. Le premier buggy de l’équipe Han Wei Motorsport mené par Xu Aili / Wen Zhigang (Geely) grimpe sur la dernière marche du podium, devant ses coéquipiers Zi Yungang / Wang Zengrong (Geely) et Zhang Ming / Qin Xu (Geely), respectivement quatrièmes et cinquièmes. La chance a fui Han Wei / Liao Min (Geely) tout au long du rallye. Le pilote chinois termine sixième mais préfère retenir les bons résultats de son équipe Han Wei Motorsport « Nous gagnons le Taklimakan Rally 2019 dans la catégorie deux roues motrices. Notre voiture a expérimenté plusieurs types de conditions, et cela ne peut être que bénéfique pour les prochaines courses. »

 

  • Armand Monleón (KTM) avait décidé de ne laisser aucune chance à ses adversaires lors du Taklimakan Rally 2019. « La dernière étape était très sympa, en altitude, dans des paysages somptueux. Le rallye dans sa globalité était superbe. L’équipe a très bien travaillé. Je pense à mon coéquipier et ami Zhao Hongyi qui s’est cassé quatre côtes dans une chute il y a quelques jours. Je lui dédie cette victoire. » a déclaré le pilote espagnol qui décroche ainsi sa quatrième couronne, après avoir dominé le rallye de bout en bout. Le succès est total pour le team KTM R2R qui réalise le doublé avec Zhang Min, deuxième. Yakenan (KTM) décroche la troisième place.

  • Après une nuit de repos bien méritée à Hotan, les concurrents du Taklimakan Rally 2019 effectueront une parade dans la ville demain, suivie de la cérémonie de podium. Tous les finishers seront ainsi célébrés par les organisateurs et les habitants de la région du Xinjiang.

AUTO

Classement général final

1.Christian Lavieille (FRA) / Jean-Pierre Garcin (BAIC), 28h06'09''

2. Liu Yangui (CHN) / Sha He (CHN), BAIC, + 6'02''

3. Xu Aili (CHN) / Wen Zhigang (CHN), Geely, + 2h04'20''

4. ZI Yungang (CHN) / Wang Zengrong (CHN), Geely, + 2h26'19''

5. Zhang Ming (CHN) /Qin Xu (CHN), Geely, +2h50'20''

 

MOTO

Classement général final

1. Armand Monleón (ESP), KTM, 25h12'56''

2. Zhang Min (CHN), KTM, + 2h51'58''

3. Yakenan (CHN), KTM, + 5h26'08''

4. Fang Mingji (CHN), KTM, + 6h13'25''

5. Wang Yun (CHN), Yamaha, + 8h09'08''

© 2019 by Open WorldWide - Tous droits réservés/todos los derechos reservados

Tout sur le Rallye raid
Photo Mag Merzouga.jpg
Taklimakan Rally